+ 46 234-623-213
0
0.00 
  • An empty cart

    You have no item in your shopping cart

Blog Details

La réglementation

La réglementation des studios de jardin

C’est le point bloquant d’un projet
même si vous disposez du budget pour construire.

Chez Eco-lodgy nous appliquons la réglementation.
Si nous vous annonçons une surface, c’est une
surface de plancher donc habitable et pas avec les murs compris.
Comme ils sont très épais, on facture moins de m² que ce que l’on ne construit !

Attention une DEMANDE PREALABLE et un PERMIS DE CONSTRUIRE c’est  exactement le même dossier.

Seul le délai d’instruction change.

 “20m² sans permis de construire” c’est juste du marketing pour vous faire croire que l’autorisation d’urbanisme est “dans la poche” mais attention aux mauvaises surprises……. chez nous 100% des dossiers sont acceptés et malgré notre expérience ce n’est pas toujours simple !

20050105_10154560512035894_934747822_o-1

LA DEMANDE PREALABLE

1 mois d’étude en mairie + 2 mois de recours des tiers = 3 mois de délai.

Seulement pour les projets inférieurs à 20 m² d’emprise au sol ou 40 m² en cas de construction accolée à la maison principale.

LE PERMIS DE CONSTRUIRE

2 mois d’étude en mairie + 2 mois de recours des tiers = 4 mois de délai.

Pour les constructions supérieures à 20 m² d’emprise et dissociées de la maison principale.

Pour les constructions qui portent la surface de plancher totale à plus de 150 m².

AVANT TOUTE CHOSES

Avant même de nous contacter, rendez-vous à la mairie de votre domicile afin de valider le principe de votre construction car on peut aussi vous dire que votre projet est infaisable. 

Attention, chez nous aucune fabrication n’est lancée avant la validation du permis.

IMPACT DU GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT

Suite au grenelle de l’environnement ” l’article L-111-6-2″ du code de l’urbanisme modifie profondément les choses.

Il tend à faciliter l’obtention des autorisations administratives car il rend non opposable les projets de construction qui tendent à limiter l’effet de serre. En totale adéquation avec notre philosophie écologique, il privilégie donc les revêtements bois, les toits végétalisés et un refus de la part d’une mairie doit être clairement justifié (sauf en zone classée).