• 91 Rue des Landes,
    78400, Chatou.
  • Téléphone
    06.73.50.77.79
  • Contact
    contactecolodgy@gmail.com

Blog Eco-Lodgy

Quel bois pour une extension bois ?

Quel bois pour une extension bois ?

quel bois choisir pour son extension bois

L’extension en bois est une solution de plus en plus populaire pour agrandir sa maison. Cependant, nous savons à quel point il est important de bien choisir le type de bois pour son projet d’extension afin de garantir une bonne isolation thermique, une résistance adéquate et un rendu esthétique satisfaisant.

Pourquoi choisir une extension de maison en bois

Commençons par les avantages d’utiliser le bois pour une extension. Tout d’abord, il s’agit d’un matériau naturel et écologique qui permet de réaliser un bâtiment respectueux de l’environnement. Le bois est également un matériau léger qui facilite la construction de l’extension, en réduisant les coûts liés au chantier. Enfin, le bois apporte une chaleur et une ambiance chaleureuse à l’intérieur de la pièce créée.

Comment choisir la bonne essence de bois pour votre extension ?

Le choix de l’essence de bois pour votre projet d’agrandissement de maison ne doit pas se faire à la légère. Au contraire, quelques caractéristiques techniques doivent, selon nous, être connues pour prendre une décision éclairée. 

Choisir un bois un bois labellisé 

Il existe plusieurs critères à prendre en compte lorsque vous voulez choisir un bois labellisé :

  • Vérifiez que le label est reconnu : Il existe de nombreux labels pour certifier la gestion durable des forêts, mais le label FSC est l’un des plus reconnus et respectés à travers le monde.
  • Vérifiez le niveau de certification : Il existe différents niveaux de certification FSC, allant de FSC 100 % (bois provenant uniquement de forêts certifiées) à FSC Mixte (bois provenant à la fois de forêts certifiées et non certifiées).
  • Vérifiez l’origine du bois : Assurez-vous que le bois provient d’une forêt certifiée FSC ou PEFC et non d’une forêt illégale ou déboisée.
  • Vérifiez les critères de certification : Les critères de certification FSC et PEFC incluent des aspects environnementaux, sociaux et économiques. Assurez-vous que le bois que vous achetez respecte ces critères.

En général, le bois certifié FSC est plus cher que le bois non certifié, mais cela garantit que vous achetez un produit qui respecte les critères écologiques et sociaux élevés

Label PEFC

Le Programme de reconnaissance des certifications des forêts (PEFC) est un label international qui garantit que les produits en bois proviennent de forêts gérées de manière durable. Il a pour objectif de promouvoir une gestion durable des forêts en s’appuyant sur des normes de certification élaborées avec les parties prenantes (propriétaires forestiers, ONG, etc.).

Depuis 20 ans, PEFC France favorise l’équilibre entre les dimensions environnementales, sociétales et économiques de la forêt grâce à des garanties de pratiques durables et l’implication de 74 500 propriétaires forestiers et de plus 3 100 entreprises en France

Les forêts qui obtiennent le label PEFC sont soumises à des critères environnementaux, sociaux et économiques stricts, qui garantissent la préservation de la biodiversité, la protection des droits des communautés locales et la gestion durable des ressources forestières.

Label FSC

Le label FSC (Forest Stewardship Council) est un système de certification international qui permet de certifier que les produits en bois et en papier proviennent de forêts gérées de manière responsable. Il vise à promouvoir une gestion durable des forêts en s’assurant que les produits certifiés respectent des critères environnementaux, sociaux et économiques stricts. Les produits certifiés FSC peuvent être reconnus par le logo FSC sur le produit ou l’emballage.

FSC Recyclé : Tout le bois ou la fibre doit être recyclée pré-consommateur ou post-consommateur.

Pour les produits en bois fabriqués avec le système de pourcentage FSC, un minimum de 70 % doit être recyclé post-consommateur. Pour les produits papetiers, il n’y a pas de seuil pré-consommateur ou post-consommateurs. Les produits FSC Recyclé peuvent également être produits avec les systèmes de crédit ou de transfert FSC.

Les produits labellisés FSC Recyclés sont fabriqués à partir de 100% de bois ou de fibres recyclées. Ce label est utilisé principalement pour des produits en papier mais peut également se retrouver sur certains produits bois (bois massif ou panneaux).

FSC Mixte : Le bois ou la fibre d’un produit FSC Mixte est un mélange de tout ou partie des éléments suivants :

  • Bois vierge ou fibre vierge provenant d’une forêt certifiée FSC ;
  • Bois recyclé ou fibre recyclée ;
  • Bois vierge ou fibre vierge provenant d’autres sources contrôlées.

Lorsqu’il est produit avec le système de pourcentage FSC, le produit doit contenir un minimum de 70% de bois ou de fibre certifié FSC et/ou recyclés, et le reste (30% maximum) doit être du Bois contrôlé FSC.

Si le produit est fabriqué avec le système de crédit FSC, il n’y a pas de quantité FSC minimale ; cependant, seule une proportion de produits peut être étiquetée et/ou promue comme certifiée FSC. Là encore, les bois ou fibres qui ne sont pas certifiés FSC ou recyclés doivent être du Bois contrôlé FSC.

FSC 100% : La totalité du bois ou de la fibre du produit provient d’une forêt certifiée FSC. Les forêts certifiées FSC sont gérées en tenant compte des personnes, de la faune, de la flore et de l’environnement. Elles font l’objet d’un audit indépendant pour vérifier qu’elles respectent les Principes et Critères de gestion forestière FSC. Les produits FSC 100% sont transformés en utilisant le système de transfert FSC

Choisir un bois selon son classement mécanique et de durabilité

Il existe plusieurs critères à prendre en compte pour choisir un bois en fonction de son classement mécanique et de durabilité :

Utilisation prévue : Tenez compte de l’utilisation prévue du bois pour déterminer les propriétés mécaniques et de durabilité nécessaires. Par exemple, pour une structure porteuse, il est important de choisir un bois de classe mécanique élevée, tandis qu’un bois de classe de durabilité élevée est nécessaire pour une utilisation en extérieur.

Normes de classement : Assurez-vous que le bois que vous achetez respecte les normes de classement mécanique et de durabilité appropriées, comme la norme Européenne EN 338 pour le classement mécanique et la norme Européenne EN 350 pour le classement de durabilité.

Disponibilité : Certains types de bois peuvent ne pas être disponibles dans certaines régions ou ne pas être disponibles dans les classes de qualité souhaitées, il est donc important de vérifier la disponibilité avant de faire un choix.

Coût : Le bois de classe mécanique et de durabilité élevée peut être plus cher que le bois de classe inférieure, il est donc important de prendre en compte le coût et de faire un choix en fonction de votre budget

Le classement mécanique

Le classement mécanique du bois est un système utilisé pour évaluer les propriétés mécaniques d’un bois en fonction de sa densité et de sa résistance. Il est utilisé pour déterminer la qualité et la résistance d’un bois en fonction de son utilisation prévue.

Il existe différentes normes de classement mécanique du bois, mais la plus couramment utilisée est la norme Européenne EN 338. Elle définit huit classes de résistance mécanique pour le bois massif, allant de la classe C14 (bois peu résistant) à la classe C50 (bois très résistant). Chaque classe est définie par des limites minimales de résistance à la compression parallèle aux fibres, de résistance à la flexion et de résistance à la rupture en traction parallèle aux fibres.

Il est important de choisir le bois qui correspond à l’utilisation prévue pour éviter tout risque de rupture ou de déformation.

Le classement de durabilité

Le classement de durabilité du bois est un système utilisé pour évaluer la capacité d’un bois à résister aux attaques biologiques telles que les insectes et les champignons. Il est utilisé pour déterminer la durabilité d’un bois en fonction de son utilisation prévue.

Il existe différentes normes de classement de durabilité du bois, mais la plus couramment utilisée est la norme Européenne EN 350. Elle définit quatre classes de durabilité pour le bois massif :

  • Classe 1 : bois très durable (résiste à une utilisation en extérieur sans aucune protection)
  • Classe 2 : bois durable (résiste à une utilisation en extérieur avec une protection minimale)
  • Classe 3 : bois peu durable (résiste à une utilisation en intérieur uniquement)
  • Classe 4 : bois non durable (nécessite une protection supplémentaire pour une utilisation en intérieur)

Il est important de choisir le bois qui correspond à l’utilisation prévue pour éviter tout risque de dégradation rapide.

Quelles sont les essences de bois les plus communes ?

Il existe plusieurs types de bois disponibles sur le marché, mais les plus couramment utilisés pour les extensions sont l’épicéa et le douglas.

L’épicéa
L’épicéa est un bois résistant et facile à travailler. Il est également moins cher que le douglas

Le douglas
ce bois jouit d’une réputation de bonne durabilité (si purgé d’aubier), et sa provenance locale peut convenir à ceux qui recherchent un produit robuste et à l’aspect rustique voire noueux, pour l’habillage de leur construction..

Le mélèze
C’est le bois résineux Européen le plus dense et le plus durable. C’est une essence durable réputée pour sa résistance à l’attaque des champignons et aux intempéries, qui est imputrescible (si purgé d’aubier) en extérieur, et hors contact avec le sol. Durable jusqu’à 50 ans en classe d’emploi 3.2, et bien davantage avec une finition entretenue.

Le chêne
Le Chêne est une essence locale naturellement durable utilisée depuis toujours pour des réalisations destinées à résister dans le temps. Le Chêne est reconnu comme l’une des plus belles et plus durables des essences Européennes, largement dominante en Europe.

Autres points à retenir dans le choix du bois pour votre extension

Il est important de tenir compte de la surface de l’extension que vous souhaitez réaliser et de la résistance nécessaire pour la structure de l’ossature.

Une fois le choix du bois fait, il est temps de passer à la réalisation de votre projet d’extension. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour réaliser les travaux, car ils sont plus expérimentés et peuvent vous fournir des conseils sur les matériaux d’isolation et les options de bardage. Il est également important de demander un devis pour connaître le coût total de la réalisation de l’extension.

Pour conclure

En résumé, l’extension en bois est une solution idéale pour agrandir sa maison tout en respectant l’environnement. Il est important de bien choisir le type de bois pour son projet d’extension, en prenant en compte le coût, la surface de l’extension, la résistance de la structure de l’ossature et l’isolation thermique. Il est également recommandé de faire appel à un professionnel pour réaliser les travaux.

Related Post

savoir si on peut agrandir sa maison

Comment savoir si on peut agrandir sa maison ?

Author: Alain Chabod 0 Comment
comment financer votre extension bois

Comment financer votre extension bois ?

Author: Alain Chabod 0 Comment
duree de vie extension ossature bois

Quelle durée de vie pour une extension bois ?

Author: Alain Chabod 0 Comment

Leave your thought