• 91 Rue des Landes,
    78400, Chatou.
  • Téléphone
    06.73.50.77.79
  • Contact
    contactecolodgy@gmail.com

Blog Details

Quel type d’isolation pour un studio de jardin RT2012 ?

Quel type d'isolation pour un studio de jardin RT2012 ?

quelle isolation studio jardin RT2012

Vous envisagez d’acheter un studio de jardin mais pour disposer d’une isolation haute performance, il faut comme une maison classique, qu’il soit conforme à la RT 2012.

La RT 2012 c’est quoi ?

Il s’agit de la Réglementation Thermique version 2012, inspirée de l’ancienne norme BBC (bâtiment basse consommation). Elle a succédé à la RT 2005 trois fois moins exigeante. Son objectif est de réduire au maximum votre consommation annuelle d’énergie en imposant 3 exigences principales. 

Le besoin en énergie ou « Bbio »

Il mesure la performance thermique de votre maison indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre. Cette mesure est issue d’un logiciel thermique certifié par le CSTB (centre scientifique et technique du bâtiment) qui compile l’ensemble des critères de la norme RT 2012.

Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de limiter fortement les déperditions thermiques en hiver et les surchauffes en été. Cela détermine le type d’isolation et de fenêtres à mettre en œuvre, ainsi que l’exposition au soleil et au vent de votre studio de jardin

deperditions thermiques

Les consommations énergétiques ou « Cep »

Mesure faites sur 5 usages (chauffage, refroidissement, éclairage, production d’eau chaude sanitaire, auxiliaires tels que pompes et ventilateurs), déduction faite de la production d’électricité à demeure, limité à 50 kWh/m² par an. 

Elle nécessite l’utilisation d’équipements énergétiques à haut rendement. Elle est modulée selon la localisation géographique, l’altitude, le type d’usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie et les réseaux de chaleur les moins émetteurs de CO2.

equipement energetique haut rendement

Le confort d’été ou « Tic »

Mesure qui défini la température maximale acceptable à l’intérieur du bâti en cas de forte chaleur sur une durée de 5 jours et sans avoir recours à un système de refroidissement.

A ces 3 critères, on ajoute des exigences spécifiques comme la gestion des ponts thermiques, l’étanchéité à l’air, la surface des vitrages, un compteur d’énergie individuel, un système minimum d’énergie renouvelable.

gestion des ponts thermiques

Le « B-Bio » est l’élément déterminant pour l’obtention de la certification RT 2012

Un studio de jardin qui ne respecte pas ce point n’obtiendra pas la certification.

Contrairement à la RT 2005, la RT 2012 n’impose pas un niveau de performance par produit, mais un résultat global du bâti. Il est donc impossible de calculer précisément l’épaisseur d’isolation à mettre en œuvre pour obtenir ce fameux « B-Bio ».

Seul le résultat de l’étude thermique finale permettra de valider l’objectif. Toutefois, par retour d’expérience on connait le comportement thermique d’un bâtiment :

  • les murs représentent 20 à 25 % des déperditions.
  • le plancher représente 7 à 10% des déperditions.
  • la toiture représente 25 à 30% des déperditions.
  • les fenêtres qui représentent 10 à 15% des déperditions.
  • les fuites d’air 20 à 25%.
  • les ponts thermiques 5 à 10%
comportement thermique d'un batiment

On en déduit donc les coefficients thermiques « R » des matériaux à respecter, pour arriver à la conformité RT 2012 au test global. Prenons comme valeur de référence la zone climatique courante (studio de jardin en plaine avec climat tempéré).

  • R = 2,7  m2 K/W mini pour les murs.
  • R =2.9  m2 K/W mini pour le plancher.
  • R =3,3 m2 K/W mini pour la toiture (terrasse).

Le « R » se calcule avec la division de l’épaisseur « e » du matériau, par la conductivité thermique « lambda » (valeur qui figure sur l’emballage ou la fiche technique du produit). Plus la valeur « R » est haute, plus la performance de l’isolant est grande.

  • Donc «  R = e / lambda »
isolant haute performance

Afin de quantifier la performance thermique des studios de jardin du marché, comparons les trois systèmes constructifs majoritaires :

les studios de jardin en panneaux sandwich

  • mousse de polyuréthane 100 mm + bois de 10 mm + 10 mm pour murs, plancher, toiture.

R = (0.100 / 0.032) + (0.02 / 0.06) = 3.46 m2 K/W donc conforme RT 2012.

panneau sandwich

les studios de jardin en ossature bois isolé en fibre de bois

  • fibre de bois 140 mm + lambris + OSB 12 pour les murs 

R = (0.140 / 0.038) + (0.024/0.06) = 4.08  m2 K/W donc conforme RT 2012 

  • fibre de bois 200 mm + lambris + OSB 22 pour le plancher et la toiture.

R = (0.140 / 0.038) + (0.034/0.06) = 4.25  m2 K/W donc conforme RT 2012 

ossature bois avec fibre de bois

les studios de jardin en ossature bois isolé en laine de verre

  • laine de verre 140 mm + lambris + OSB 12 pour les murs 

R = (0.140 / 0.036) + (0.024/0.06) = 4.28  m2 K/W donc conforme RT 2012 

  • laine de verre 200 mm + lambris + OSB 22 pour le plancher et la toiture.

R = (0.140 / 0.036) + (0.034/0.06) = 4.45  m2 K/W donc conforme RT 2012 

ossature bois avec laine de verre

En conclusion, on constate que la laine de verre reste l’isolant le plus performant pour votre studio de jardin. 

La fibre de bois est quant à elle très proche mais reste en dessous des caractéristiques de la laine de verre. Elle est par contre beaucoup plus écologique.

Reste les panneaux sandwich, très répandu sur le marché du studio de jardin, qui sont conformes mais presque 25 % moins isolant que la laine de verre ! 

Petit conseil, plus que les températures hivernales, le maintien d’une température agréable l’été est devenu le vrai problème dans la construction. De la végétation en toiture https://eco-lodgy.com/vegetalisation/, des brises soleils, des volets roulants, vous permettront de limiter la surchauffe et également d’économiser de l’énergie.

Performance thermique des fenêtres

Le coefficient thermique d’une fenêtre est défini par son « Uw ». Comme pour les murs, elle est quantifiée en m2 K/W. 

Il faut savoir que le pouvoir isolant d’une fenêtre sera toujours inférieur à celui d’un mur. Pour atteindre un niveau de performance RT 2012 pour votre studio de jardin, le double vitrage à isolation renforcée est indispensable (2 couches de verres « basse émissivité » entre lesquelles on place du gaz (argon ou krypton).

Soit du 4/16/4 (verre/gaz/verre) ou pour plus de performance du 4/20/4 qui avec ses 4 mm de gaz argon supplémentaire donne de meilleurs résultats.

La matière du châssis va également impacter le pouvoir isolant de la fenêtre. L’aluminium, même avec un rupteur de pont thermique, sera bien moins performant que le PVC.

Pour la conformité RT 2012, il faut au minimum une fenêtre avec un coefficient « Uw » inférieur ou égal à 1,3 W/m²K. 

cadre aluminium de la fenetre

Etre conforme à la RT 2012 c’est bien mais chez ECO-LODGY nous sommes déjà capables de proposer des studios de jardin conformes à la nouvelle réglementation thermique RE 2020, qui fixe comme objectif :

  • 10 m2 K/W mini pour la toiture.
  • 5 m2 K/W mini pour les murs.
  • 5 m2 K/W mini pour le plancher.

La conception initiale de nos studios de jardin nous permet d’augmenter l’épaisseur d’isolation, pour atteindre :

  •  « R » = 5.25 m2 K/W pour les murs et les planchers (40 mm d’isolant en plus).
  • « R » = 11 m2 K/W pour la toiture (100 mm d’isolant en plus). 

Nous pouvons également équiper nos studios de jardin de végétalisation de toiture et du coup diminuer l’épaisseur d’isolant.

Les solutions en panneaux sandwich vont devoir tripler leur épaisseur de toiture en passant de 100 à 300 mm, pour répondre à cette nouvelle norme.

Et le confort dans tout cela ?

Pour un véritable confort multi-saison, une caractéristique n’est absolument pas prise en compte dans la certification, c’est l’inertie thermique.

Comme pour une voiture qui démarre, à motorisation égale, la plus lourde mettra plus de temps à avancer. Elle aura donc ce qu’on appel plus d’inertie mécanique. Pour l’isolation c’est la même chose. Un matériau plus dense, donc plus lourd, mettra plus de temps à diffuser les changements de température et aura donc une forte inertie thermique. 

inertie thermique maison passive

Un petit exemple :

L’inertie « a » se calcule avec la multiplication de la masse volumique « p » du matériau, par la capacité thermique massique « C ». Plus la valeur est faible, plus la transmission des variations de température est longue.

Donc «  a = p x C »

Comparons les trois systèmes constructifs majoritaires :

  1. les panneaux sandwich : a = 0.032 / (17 x 1757) = 0.0000010 m²/seconde
  2. les murs ossature bois + isolant en fibre de bois : a = 0.038 / (50 x 2100) = 0.0000004 m²/seconde
  3. les murs ossature bois + isolant en laine de verre : a = 0.032 / (29 x 840) = 0.0000013 m²/seconde

Contrairement à la résistance thermique, la laine de verre est bonne dernière sur ce critère. Les panneaux sandwich sont eux aussi très mauvais. Normal, les deux matériaux comportent un grand nombre de bulles d’air dans leur composition.

On constate que la fibre de bois, qui comporte beaucoup moins d’air, diffusera les variations de température de 2 à 3 fois moins vite que les autres matériaux. Vous aurez donc plus de confort dans votre studio de jardin.

Bien isolé du chaud et du froid, mais aussi du bruit

L’acoustique est un élément de confort à ne pas négliger. Plus la masse augmente, plus l’isolation  (= indice d’affaiblissement acoustique R) d’une paroi est importante. 

A signaler que des panneaux sandwich trop rigides (dont le polyuréthane) peuvent « vibrer » et amplifier le son au lieu de l’étouffer, dégradant l’isolement au lieu d’y contribuer. Idem pour les isolations thermiques à base de mousse injectée, trop rigides.

isolation phonique maison

Cette fois-ci, pas de calculs mais juste une petite déduction. Nous avons vu que la masse volumique « p » des panneaux sandwich est de 17, de la laine de verre de 29 et de la fibre de bois de 50. Nous pouvons en conclure que comme la masse est le critère d’une bonne isolation acoustique :

La fibre de bois est presque 2 fois meilleure que la laine de verre et la mousse de polyuréthane est une passoire acoustique.

Pour l’isolation de votre studio de jardin, la fibre de bois représente donc le compromis idéal entre thermique et acoustique.

Reste l’aspect économique. Elle est actuellement 2 fois plus chère que la laine de verre et conscient de son impact budgétaire, nous la proposons en option sur nos modèles. 

Pour la mousse de polyuréthane, malgré ses capacités thermiques reconnues, son manque d’épaisseur et son très mauvais bilan acoustique en font le plus mauvais choix pour votre studio de jardin

Pour finir, un petit tableau comparatif des isolants du marché afin de mettre fin aux idées reçues. Attention, de nos jours l’aspect écologique est prépondérant et le choix de son isolant en fait partie.

coefficiant energetiques

Related Post

Leave your thought